Wendel clôture l’acquisition de la société de surveillance américaine AlliedBarton

900
0
Partagez :

Wendel en a fini avec le rachat du groupe américain spécialisé dans les services de sécurité AlliedBarton, au fonds Blackstone.
allied-barton
Le montant de l’opération est de 1,68 milliard de dollars, dont 687 M$ d’investissement sur fonds propres pour la société de portefeuille française, qui va détenir 96% du tour de table. Cela parait plus élevé que précédemment allégué (670 M$), surement à cause de l’augmentation des taux de change. L’opération avait été dévoilée à la fin du mois de juin passé. A l’époque, l’acheteur avait indiqué que le montant payé était évalué à 11,6 fois le free cash-flow sur une année au 31 mars 2015, pour une entreprise qui a réalisé sur son dernier exercice 2,18 Mds$ de bénéfices et 148 M$ d’EBITDA corrigé, avec un ratio de changement en free cash-flow de plus de 95%.

Surveillance par agents et assistance au gouvernement

L’entreprise installée en Pennsylvanie offre des prestations de gardiennage et de surveillance et des services associés, à travers 62.000 salariés rattachés à 120 agences régionales, qui prennent soin de plus de 3.300 clients. AlliedBarton a aussi mis sur pied une activité de services de sécurité pour plusieurs départements et agences du gouvernement américain, et pour des entreprises en contrat avec le gouvernement. Cette activité n’occupe que 7% des revenus mais dévoile une croissance importante.

La société dispose d’un bon record de croissance lucratif et de production de trésorerie et est bien placée pour poursuivre son développement que ce soit par croissance organique qu`externe, souligne le président du directoire de Wendel, Frédéric Lemoine, qui indique que c’est le deuxième investissement de son entreprise en Amérique du Nord cette année.

Partagez :
Sophie