S&P atteste la note AA de la France avec perspective négative

723
0
Share:

Standard & Poor’s a conforté vendredi la note à long terme AA de la dette de la France et la perspective peu prometteuse qui l’accompagne.
C’est à travers un communiqué que l’agence de notation a annoncé que le gouvernement maintiendra ses objectifs pour cette année dans le domaine des finances publiques cependant, les objectifs de 2017 et 2018 ne sont  » évidentes ».

La vues « négative » indiquent qu’il serait possible d’abaisser la note à long terme l’an prochain d’une sur trois, souligne l’agence de notation.
C’est le reflet des  » risques qui impactent la trajectoire de la dette publique une reprise économique plus légère en termes nominaux et réels ou de performances budgétaires inférieures et le risque que les décisions de soutien à la compétitivité soient atténuées avant les élections présidentielles de 2017″, souligne S&P.

S&P avait déprécié pour la dernière fois la note de la France en novembre 2013, la relayant de AA+ à AA, et avait revu sa perspective en la faisant passer de « stable » à « négative » en octobre 2014.

Elle avait aussi allégué des appréhensions sur l’équilibre de la reprise économique en France et sur la poursuite de la dépréciation de ses finances publiques.

Après avoir bénéficié de l’Union européenne deux ans supplémentaire, jusqu’à fin 2017, pour ramener le déficit qui se trouve en dessous de 3% du PIB, le gouvernement français a dévoilé en avril un nouvel axe pour ses finances publiques.

D’après cette stratégie, il envisage un déficit public ramené à 3,8% du PIB cette année, ensuite de 3,3% en 2016 et à 2,7% en 2017, avec une dette publique qui se plafonnerait à 97,0% de la richesse nationale l’année prochaine avant de chuter légèrement, à 96,9%, en 2017.
Ces prévisions sont basées sur un scénario de croissance de l’économie de 1,0% cette année et 1,5% les deux années à venir.

Share:
Sophie