L’économie française reste sur le tarmac

909
0
Share:

Selon la première estimation de l’INSEE qui est tombée ce vendredi matin, la croissance française a été nulle pour le deuxième trimestre de l’année malgré une prévision de +0,3%, qui contraste avec celle du premier trimestre, qui était de +0,6%, et qui a été révisée et montée à +0,7%.

Le gouvernement reste serein

Le gouvernement, et notamment le Ministre de l’Intérieur, Michel Sapin, a avoué sur les ondes de France Inter être satisfait de ces chiffres : malgré cette stagnation, le PIB en volume est actuellement à 0,8%, tandis que les experts prévoient une hausse de 1% pour cette année. Il a d’ailleurs souligné que la France était en reprise d’activité.

L’opposition blâme le gouvernement

Sur iTélé, le député Les Républicains s’est affiché pessimiste, reprochant au gouvernement sa politique, et en particulier l’augmentation du chômage. Selon Thierry Solère, la croissance économique restera en berne tant que le gouvernement ne « prendra pas les bonnes mesures », notamment en baissant le coût du travail, et en rendant le pays plus compétitif.

Des chiffres variables

Dans son rapport, l’INSEE montre une consommation des ménages en diminution avec un augmentation de +0,1% alors qu’une augmentation plus importante de +0,6% a été enregistrée au premier trimestre. Le commerce extérieur est quant à lui en hausse et aide à la stabilité du PIB, dont notamment l’exportation qui a augmenté ce trimestre de +1,7% alors qu’une croissance de +1,3% avait été constatée au premier trimestre.

Share:
Sophie