Fitch baisse la note de la France à “AA”

391
0
Share:

fitcL’agence de notation qui va bientôt devenir américaine juge que la faiblesse de l’économie française représente un danger pour l’équilibre du budget et le niveau d’endettement.

L’agence de notation a réduit vendredi la note absolue de la France d’un cran à “ AA ” contre “ AA+ ” avant en l’appariant d’une vue stable. L’agence de notation indique dans son communiqué que la croissance de la France devrait cette année connaitre une baisse par rapport à la moyenne de la zone euro ce qui n’est plus arrivé depuis quatre ans.

Fitch ajoute que la fragilité de l’économie française met en danger les visions à la fois de consolidation budgétaire et de stabilisation du ratio d’endettement public. L’agence de notation avait placé la note à long terme “ AA+ ” de la France en “ rating watch negative ” le 14 octobre.

Impact limité

Dans un communiqué diffusé vendredi matin, les économistes de a Société générale jugeaient que les effets sur le marché d’une certaine détérioration « devrait être limité ». Par contre, 19 septembre l’agence Moody’s a maintenu la perspective négative sur la note “ Aa1 ” accordée à la France, soit la seconde meilleure note. Standard and Poor’s a quant à lui revu à la baisse la note de la France fait qui ne s’est plus jamais produit depuis janvier 2012 et une seconde fois en novembre 2013, à “ AA ”. L’agence a révisé la perspective de stable à négative le 10 octobre.

Changement de propriétaire pour Fitch

Quelques heures précédant cette dégradation de la France, l’agence Fitch avait déclaré qu’elle changeait de propriétaire. Le numéro trois mondial de la notation financière, va être racheté par le groupe d’information multi médias américain Hearst. Fimalac, le holding coté appartenant à l’homme d’affaires français Marc Ladreit de Lacharrière, a déclaré qu’il lui vendrait 30 % du groupe pour 1,97 milliard de dollars. Hearst, qui disposait déjà de 50 % de Fitch, disposera désormais de monter 80 % de part.

Share:
Magalie