Décollage de la banque en ligne en France

402
0
Share:

lignOn évalue seulement à 7% de français, qui disposent de nos jours d’un compte dans une banque en ligne, mais 15% d’entre eux veulent aller vers une banque totalement internet selon une étude.

Quand on voit les différents slogans « J’aime ma banque » de Fortunéo, « Mon banquer, c’est moi », BforBank appartenant au crédit agricole, l’échange sur le chat entre Madame Dupont, une cliente de Hello Bank propriété de BNP Paribas et son conseiller virtuelle on voit que les banque en ligne ne manquent pas d’inspiration quand il faut proposer des slogans et en publicité au bénéfice de leur succès. Mais l’on se pose des questions sur leur efficacité.

De plus en plus attirés

On remarque qu’il existe plus de français qui ont un engouement pour les banques en ligne surtout que la majorité d’entre eux sont attirés par les nouvelles technologies et nourrissent moins l’envie de fréquenter les agences de banque.

On compte uniquement 7% des Français qui disposent d’un compte dans une banque en ligne, selon un sondage dévoilé mi-octobre par Simon-Kucher, et mené auprès d’un échantillon de 1.000 personnes dont l’âge se situe entre 18 à 65 ans.

Un chiffre en évolution

Une proportion encore discrète admet le cabinet, mais serait amené à connaitre une évolution. En fait, il existe pas moins de 15% des personnes questionnées par le cabinet Simon–Kucher qui prévoient aller vers une banque en ligne et ce score monte à 19% auprès des personnes âgées entre 25 et 54 ans.

36% d’adhérents aux banques en ligne

Ces français qui sont attirés par la banque en ligne seraient prêts à faire le pari dépassant le tiers des personnes qui utilisent totalement la banque en ligne qui déclarent apprécier leurs services, tandis que moins de 22% des clients de banques classiques continuent à louer les services de ces banques.

En France, la banque en ligne occupe près de 5% des parts du marché. Mais en si l’on tient compte des flux, on dirait qu’un compte sur trois est ouvert dans une banque en ligne d’après Marie Cheval, PDG de Boursorama. Filiale de la Société générale, première banque en ligne en France avec 595 000 clients parle de 12.000 à 13.000 ouvertures de compte par mois, alors qu’il ya deux ans, la tendance était située autour de 6.000.

Share:
Magalie